Accueil > Lobbies > Appel de Marseille pour un Forum Alternatif Mondial de l’Eau (FAME), (...)

Appel de Marseille pour un Forum Alternatif Mondial de l’Eau (FAME), mars 2012.

jeudi 26 juillet 2018, par Gérard Borvon

Le 6ème Forum mondial de l’eau aura lieu en France, à Marseille, du 19 au 24 mars 2012. Plus de 20 000 congressistes du monde entier seront accueillis dans la capitale phocéenne sous l’égide du Conseil mondial de l’eau.

Cet organisme privé prétend promouvoir l’accès à l’eau pour tous, et prône le partenariat public/privé malgré l’échec constaté de ces modes de gestion pour un accès équitable à l’eau sur la planète. L’eau, cette ressource indispensable à la vie, est considérée par cet organisme comme une marchandise, appelée « l’or bleu » et le Forum Mondial de l’eau en est le grand marché.

première mise en ligne vendredi 26 novembre 2010



A Marseille avec Danièle Mitterrand.


Face à la situation dramatique de milliards d’humains privés du droit à l’eau, constatant l’insuffisance des engagements de la communauté internationale aux fins de prévenir les conflits liés à l’eau qui se développent dans le monde et une catastrophe majeure à l’horizon des toutes prochaines années.

Nous affirmons que :

 L’eau, bien commun universellement partagé, ne doit pas être considérée comme une marchandise, et ne peut donc faire l’objet de profit ; bien public, elle relève de la gestion publique.

 L’accès à l’eau pour les besoins vitaux de tout être humain est un droit fondamental et universel, qui doit devenir effectif

 La préservation de la ressource en eau est essentielle à la survie de l’humanité et de la biodiversité.

Nous appelons à la mobilisation des associations, ONG, syndicats, forces politiques, élus et citoyens du monde entier pour faire entendre la voix des peuples à Marseille en mars 2012 lors du Forum Alternatif Mondial de l’Eau qui sera organisé parallèlement au 6° forum mondial de l’eau.

Nous appelons à y exprimer notre contestation et notre refus de la marchandisation de ce bien commun, ainsi qu’à y présenter les réponses sociales, écologiques et démocratiques urgentes qu’appelle la crise mondiale de l’eau.

Nous nous engageons à soutenir et promouvoir toutes les initiatives alternatives qui permettront d’assurer, sur toute la planète, une gestion démocratique et soutenable de cette ressource vitale.

Signé :

Les Coordinations locale, nationale et internationale pour le Forum Alternatif Mondial de l’Eau à Marseille en mars 2012

S-eau-S est partie prenante du Fame 2012.

voir l’appel de Marseille

voir le site Fame 2012

revue de presse

xxxxxx

1 Le Conseil mondial de l’eau est un organisme privé regroupant gouvernements, institutions internationales, collectivités locales, représentants de la société civile, avec les grandes entreprises privées du secteur. Il est présidé par M. Loïc Fauchon, président de la Société des eaux de Marseille, filiale de la transnationale française VEOLIA, N°1 mondial de l’eau.


L’appel de Riccardo Petrella

Extrait : Il faut être contre le Conseil Monial de l’eau "parce que toutes les instances internationales de l’ONU ont accepté ce forum. Et l’ONU au lieu d’être le sujet qui organise la politique de l’eau, ils ont confié à ce conseil mondial de l’eau d’organiser l-agora principale du débat sur la politique mondiale de l’eau. Et je trouve que c’est scandaleux que les états, les pouvoirs publics, à l’échelle internationale organisés par les Nations Unies, se soient mis au service du secteur privé"

A méditer par celles et ceux qui voudraient entraîner les défenseurs de l’eau, bien public, dans cette galère.


Rappel des positions antérieures.

Des déclarations au sujet du cinquième forum d’Istanbul sont toujours d’actualité.

Cinquième forum mondial de l’eau à Istanbul. Appel à la mobilisation du mouvement mondial pour le droit à l’eau contre le faux Forum mondial de l’eau.

5ème Forum Mondial De L’eau : Un Davos De l’eau ? NON MERCI !

Le Conseil Mondial de l’eau : un lobby à la française.


Documents joints