Accueil > Coin d’histoire des sciences et des techniques. > Histoire de l’électricité. La marche des sciences. La fée (...)

Histoire de l’électricité. La marche des sciences. La fée électricité, sur France Culture.

vendredi 5 mars 2010

De l’origine de la matière vivante aux dernières stations orbitales, l’histoire de l’évolution du monde est jalonnée de découvertes, d’expériences, de coups de génie, de théories et d’équations, mais aussi d’échecs qui marquent le temps des sciences, et avec lui, le temps des hommes.

Depuis l’Antiquité, dans des contextes parfois hostiles aux avancées de l’esprit, des hommes et des femmes ont fait progresser la connaissance du monde. De Thalés à Pierre-Gilles de Gennes, en passant par Archimède, Galilée, Copernic, Galois, Kepler, Becquerel, ou encore Einstein et les Curie pour ne citer qu’eux, l’histoire des sciences en mouvement est une véritable aventure de l’esprit, utile à la compréhension de notre civilisation.


La marche des sciences

C’est cette longue marche des sciences qu’Aurélie Luneau va nous faire découvrir, dans des récits de vie et de laboratoire, à des époques données, pour mieux comprendre le monde qui nous entoure et révéler la dimension culturelle des Sciences.
Explorer les moments clés de l’histoire des découvertes, des exploits scientifiques, le parcours des savants les plus connus et raconter l’influence de ceux qui, jusqu’à aujourd’hui, sont restés dans l’ombre.

L’Histoire des sciences à la portée de tous, ce sera tous les jeudis, de 14h à 15h, en direct ; avec, en première partie, un débat, émaillé de documents d’archives et de reportages, en compagnie de chercheurs, d’historiens des sciences, de savants, passionnés par la transmission de ces savoirs. Puis, en seconde partie, dans les dix dernières minutes de l’émission, un autre invité viendra nous rendre compte de l’actualité du sujet traité, et ce sera également l’occasion de vous informer sur les dernières nouvelles du monde de l’histoire des sciences (colloques, séminaires, parutions, festivals...).

L’équipe

Production : Aurélie Luneau

Réalisation : Brigitte Allehaut

Attachée de production : Catherine Donné


émission du jeudi 4 mars

Réécouter l’émission

La fée électricité.

xxxxx

De Thalès, fasciné par l’ambre et sa force d’attraction, à l’électricité de demain, l’énergie électrique a toujours été au cœur des préoccupations humaines. Aujourd’hui, loin des craintes premières des hommes face à la foudre et aux éclairs, c’est l’avenir de la planète, et la position de l’homme dans cet environnement en souffrance, qui font progresser la place et l’image de l’électricité dans la vie de chacun.
De nouvelles voies ont été explorées, des énergies renouvelables proposées. De l’hydroélectricité à l’électricité verte obtenue à partir de déchets industriels et agricoles, en passant par les panneaux photovoltaïques, les éoliennes, la géothermie, le solaire hydraulique et les énergies marines, ces filières d’énergie « propre » commencent à se faire une place au côté de l’électricité traditionnelle, sans toutefois la détrôner.

De l’ambre à l’électron, cette histoire de l’électricité mérite que l’on s’y attarde, car si l’électricité est devenue pour tous un droit inaliénable, et s’affiche comme l’énergie de demain, elle le doit à des hommes, amateurs ou scientifiques reconnus, à des expériences heureuses ou hasardeuses, et à des erreurs aussi, sans parler du hasard omniprésent dans l’histoire des sciences.

Un parcours que nous vous proposons de retracer, aujourd’hui, en direct du studio 167 de France Culture, en compagnie de Gérard Borvon, ancien professeur de physique, formateur en Histoire des sciences techniques dans les IUFM (institut universitaire de formation des maîtres), et auteur du livre « Histoire de l’électricité, de l’ambre à l’électron », paru chez Vuibert à l’automne 2009. Et avec lui, Patrice Carré, qui a signé en 1991, avec Alain Beltran, un livre intitulé « La fée et la servante », paru chez Belin. Il est spécialiste de l’histoire culturelle et sociale des réseaux.

Puis vers 14h48, dans la seconde partie de l’émission, on vous emmènera à l’Historial de Péronne, lieu dédié à l’histoire de la 1ère guerre mondiale. En ce moment et jusqu’au 9 mai, se tient, en ce lieu, une exposition de dessins, des originaux de l’auteur de bande dessinée David Vandermulen. Ce dessinateur belge a déjà consacré deux tomes d’une série de BD à Fritz Haber, chimiste juif allemand, un scientifique qui fut prix Nobel de chimie en 1918 et qui joua un rôle non négligeable dans l’invention de la guerre moderne. Notre reporter Catherine de Coppet s’est rendue sur place ; rencontre avec l’auteur sur le parcours de l’exposition coproduite par l’Historial de Péronne, les Rendez-vous de Blois et le festival BDboum.

xxxxxx

Invités

Gérard Borvon. Professeur de lycée, Gérard Borvon a enseigné les sciences physiques tant en sections scientifiques que technologiques et littéraires, il est l’auteur de Histoire de l’électricité : de l’ambre à l’électron (Vuibert)

Patrice Carré. Responsable du Département Relations Institutionnelles France Télécom – Orange, auteur avec Alain Beltran de La fée et la servante : la société française face à l’électricité, XIXe-XXe siècle (Belin, 2000)

les livres

Gérard Borvon

Histoire de l’électricité : de l’ambre à l’électron

Vuibert - septembre 2009

Au fil d’un récit imagé - celui d’une succession de phénomènes généralement discrets qui, sous le regard d’observateurs avertis, débouchèrent sur des applications spectaculaires - nous croiserons des dizaines de savants, d’inventeurs et de chercheurs dont les noms nous sont déjà familiers : d’Ampère à Watt et de Thalès de Milet à Pierre et Marie Curie, ce sont aussi Volta et Hertz, Ohm et Joule, Franklin et Bell, Galvani et Siemens ou Edison et Marconi qui, entre autres, viennent peupler cette aventure. On y verra l’ambre conduire au paratonnerre, les contractions d’une cuisse de grenouille déboucher sur la pile électrique, l’action d’un courant sur une boussole annoncer : le téléphone, les ondes hertziennes et les moteurs électriques, ou encore la lumière emplissant un tube à vide produire le rayonnement cathodique. Bien entendu, les rayons X et la radioactivité sont aussi de la partie.

De découvertes heureuses en expériences dramatiques, l’électricité reste une force naturelle qui n’a pas fini de susciter des recherches et de soulever des passions.
- Présentation de l’éditeur -

Alain Beltran et Patrice-Alexandre Carré

La Fée et la servante : la société française face à l’électricité, XIXe-XXe siècle

Belin - 2000

Préface d’Alain Corbin
Collection Histoire et société. Modernités



Voir aussi :

2000 ans d’histoire : l’électricité de l’ambre à l’électron.