Accueil > Sites amis > Bretagne énergies citoyennes.

Bretagne énergies citoyennes.

mercredi 27 janvier 2010, par Gérard Borvon

Pourquoi diantre le Toit Solaire Mellac a-t-il déjà une histoire alors qu’il n’est pas
encore opérationnel ?


Mellac. A peine fini et déjà toute une histoire ...

L’histoire est le fait de quelques individus, des acharnés devrions-nous dire, qui
ont saisi au vol l’occasion de concrétiser leur souhait profond d’associer les
simples citoyens que nous sommes à l’essor des énergies renouvelables.

La création de ce qui allait devenir Bretagne Énergies Citoyennes est le résultat
d’une réflexion entamée fin 2007, reprise jusque fin 2008 sous forme de
discussions avec de nombreux mouvements et associations, avec ses avancées
et ses reculs. Le projet est dans les têtes, il prend forme ... Il manque alors une
clef, une pièce, au puzzle...

Indépendamment de ces efforts, la coopérative Les 7 Epis Biocoop, dans sa
logique d’extension progressive, envisage la construction d’un magasin à Mellac
et ses dirigeants ont l’intention d’installer des panneaux photovoltaïques sur le
toit.

L’information finit par circuler entre les deux groupes. Ainsi, le projet de
constitution de BÉC s’accélère début 2009 avec cette occasion exceptionnelle
d’un projet à taille moyenne, concret, réaliste, soutenu par une entité déjà
organisée, qui deviendra "le Toit Solaire Mellac".

Voilà l’histoire résumée de Mellac. Gageons qu’un jour nous en ayons la version
complète avec celle de Bretagne Énergies Citoyennes.
Mellac a donc une grande importance : c’est le premier projet de Bretagne

Énergies Citoyennes, c’est surtout le projet qui a permis l’édification de
l’association.
Plus symbolique encore, l’annonce du projet a révélé à quel point "l’esprit
citoyen" est présent et fort comme l’a montré la vigueur des intentions de
souscriptions : 100 000 € de promesses récoltés en 3 mois ! Merci à vous, amis
souscripteurs.

Où en sommes-nous aujourd’hui ?

Pour l’essentiel, l’installation est terminée. Le branchement au réseau est
envisagé pour le mois de février. Techniquement, les panneaux solaires sont des
films souples composés de capteurs photovoltaïques à cellules en silicium
amorphe Unisolar (un procédé récent made in USA ...) couchés sur un
élastomère bitumineux. Ils apparaissent comme un concurrent sérieux des
panneaux habituels car ils offriraient en situation réelle un meilleur rendement de
conversion de l’énergie solaire.

On attend une puissance crête de 19 kW pour une production annuelle de 16
MWh. La durée de vie prévue est supérieure à 20 ans.
La structure juridique propriétaire de l’installation est une SAS (Société par
Actions Simplifiée) gérée par un comité dont les membres sont actionnaires de la
SAS et adhérents de Bretagne Énergies Citoyennes. Le capital de 100 000 € est
réparti parmi une centaine d’actionnaires (108 à début janvier 2010) dont
Biocoop, qui détient 23%.

Gérard DEPRECQ

Pour nous contacter.

Olivier FERNANDEZ