Accueil > Sortir du capitalisme > Lutte contre la corruption : une priorité écologique.

Lutte contre la corruption : une priorité écologique.

jeudi 10 décembre 2009

Communiqués Europe Ecologie Ile-de-France

A l’occasion de la journée mondiale de la lutte contre la corruption,
Europe Ecologie lance une alerte citoyenne à propos des mesures décidées
par le gouvernement qui supprime les outils de contrôle financier et les
moyens de la justice à travers :

- la dépénalisation du droit des affaires

- la suppression des juges d’instruction en cours ;

- la suppression des chambres régionales des comptes annoncée.

Ces mesures entraveront en France la lutte contre la corruption et la
délinquance financière. Le gouvernement y ajoute un douteux mélange des
genres et des conflits d’intérêts dans de nombreux domaines. Selon l’ONG
Transparency International, la France n’est que 24ème dans la lutte contre
la corruption, loin derrière l’Allemagne ou le Royaume-Uni.

Des mesures concrètes peuvent être rapidement mises en place pour limiter
le lobbying et renforcer l’éthique des élus, notamment par :&nb

la formation aux bonnes pratiques de gestion (budget, marchés publics) ;

la limitation très stricte du cumul des mandats ;

l’inéligibilité des élus condamnés pour atteinte à la probité ;

le contrôle de la dépense publique notamment de la subvention.

La corruption est un fléau camouflé qui porte atteinte aux racines mêmes de
la démocratie.

Les populations des pays les plus fragiles sont les
premières à en subir les conséquences (spoliation des ressources dans les
pays du sud, pauvreté, pollution). Lutter contre la corruption, c’est
clairement une priorité écologique !

_________

Laurence Vichnievsky, tête de liste du Rassemblement Europe Ecologie en
région PACA

Séverine Tessier, Europe Ecologie Ile de France et auteur de "Polynésie,
les copains d’abord"

Cécile Duflot, Secrétaire nationale des Verts et tête de liste
Ile-de-France pour les prochaines élections régionales 2010