Accueil > Coin d’histoire des sciences et des techniques. > Histoire de l’électricité. Concours de bonhommes d’Ampère au (...)

Histoire de l’électricité. Concours de bonhommes d’Ampère au lycée de l’Elorn à Landerneau.

dimanche 18 octobre 2009, par Gérard Borvon

Le bonhomme d’Ampère nous donne l’occasion de conclure un cours d’électricité sur le magnétisme d’un façon ludique en proposant aux volontaires de dessiner un bonhomme d’Ampère de leur choix.

Nous proposons ci-dessous quelques-unes des œuvres réalisées par des élèves landernéens des années 80/90 du siècle déjà passé.


Premier réflexe : caricaturer le prof.


Le même dans une nouvelle version.


La mode "punk" faisait fureur et il n’était pas exclu de voir un iroquois se battre au tableau avec la loi de Laplace. Ce bonhomme particulièrement réussi aurait sa place dans un musée d’art contemporain.


Mais le "hippy" aussi se portait bien.


En Bretagne, c’est la période Plogoff. Les lycéens de Landerneau ont été nombreux à y aller faire un tour. Les lance-pierres des manifestants échangent leurs projectiles avec les fusils lance-grenades des gardes mobiles. L’auteur de ce dessin choisit le "peace and love". Faites l’amour et pas le nucléaire !


Fin de la guerre froide. Le mur de Berlin est tombé. George Bush converti ?


Symbole de la fin des idéologies ?


Le MLF se réveille. Assez de la domination des mâles dans les sciences. ! Et pourquoi pas une "bonne-femme d’Ampère"


Et la défense des animaux ? Ne faudrait-il pas aussi rendre à la grenouille ce qui n’appartient pas au seul Galvani ?


Encore une bonne-femme d’Ampère directement sortie de sa bande-dessinée.


La BD inspire


Quatre Daltons pour un bonhomme


La tête de qui sur le billot ?


Du Bonhomme au Tire-bouchon.

Après Ampère et son bonhomme place à Maxwell et sa vis : le sens positif des lignes de champ circulaires qui entourent un fil parcouru par un courant est celui dans lequel tourne une vis qui avance dans le sens du courant.

Les français, peuple de "poètes", ont remplacé la vis de Maxwell par un tire-bouchon.


Concilier "bonhomme d’Ampère" et "Tire-bouchon de Maxwell" : une bonne idée à consommer modérément.


Pour en savoir plus :

Histoire de l’électricité. Au sujet du sens du courant électrique, du bonhomme d’Ampère et du tire-bouchon de Maxwell.

Les auteurs de ces dessins ont également, sans le savoir, participé au livre :

Histoire de l’électricité, de l’ambre à l’électron. Vuibert, 2009. Table des matières

Ci-dessus : Version féérique d"une "bonne-femme d’Ampère".


Pour nous contacter


Voir aussi :

Sur le sire ampère.cnrs Quelques bonshommes... par des potaches du XXe siècle