Accueil > Au fil de l’Elorn > Centrale à gaz de Landivisiau. > "Blackout électrique" en Bretagne ? RTE prend le PDG de EDF en flagrant (...)

"Blackout électrique" en Bretagne ? RTE prend le PDG de EDF en flagrant délit de "fake new".

vendredi 16 novembre 2018, par Gérard Borvon

Jeudi, devant la commission d’enquête sur la sûreté des installations nucléaires de l’Assemblée nationale, Jean-Bernard Lévy, Président-directeur général d’EDF, a assuré, sous serment, que la Bretagne avait échappé de peu à un « black-out » le 28 février dernier.

Faux comme le confirme RTE.

Le Télégramme

Le coup de la panne on nous l’a fait tellement souvent que la déclaration du PDG de EDF nous avait laissés indifférents.

Mais ceux qui n’ont pas apprécié le propos ce sont les gestionnaires de RTE. Ils le lui font vertement savoir dans leur rapport de 2018.

Aucun élément objectif disent-ils ne vous permet d’étayer cette affirmation !

Une question au président et à la secrétaire de la commission d’enquête : quelle sanction allez vous prendre contre le PDG de EDF pour avoir menti dans une commission d’enquête parlementaire ?

rappel :

"le fait d’omettre volontairement des faits ou de mentir sciemment entraîne des sanctions équivalentes à celles prévues dans les cas de faux témoignage ou de subornation de témoin. En théorie, cela peut aller jusqu’à 5 ans de prison et 75000 euros d’amende."