Accueil > Au fil de l’Elorn > Centrale à gaz de Landivisiau. > Le bilan prévisionnel 2018 de RTE est clair : pas besoin de centrale à (...)

Le bilan prévisionnel 2018 de RTE est clair : pas besoin de centrale à Landivisiau.

vendredi 16 novembre 2018, par Gérard Borvon

Le bilan prévisionnel de RTE 2018 est publié. Le projet de Landivisiau y est cité tout au long du rapport mais sa conclusion concernant la Bretagne montre clairement que ce projet n’a plus de sens sinon de financer Total et l’effet de serre.

On lit dans la synthèse du bilan prévisionnel :

"Les actions entreprises depuis 2010 demeurent les solutions les plus efficaces pour sécuriser durablement l’alimentation de la zone. Notamment la mise en service en 2017 du « filet de sécurité Bretagne », une ligne électrique souterraine de forte puissance, contribue fortement à l’équilibre des flux dans la zone. La consommation électrique ayant cessé de croître, la situation électrique de la Bretagne peut aujourd’hui être considérée comme stabilisée (sous ligné dans le texte).

Fin février 2018, pendant la période de froid, l’équilibre sur le réseau a été respecté en utilisant les outils « normaux » du système électrique (mécanisme d’ajustement), sans recours à des procédures d’alertes ou de sauvegarde. Aucun élément objectif ne permet ainsi d’étayer la thèse selon laquelle la Bretagne aurait été dans une situation critique en février 2018(sous ligné dans le texte). De manière générale, les perspectives d’évolution du parc de production dans la zone et l’évolution du réseau conduisent désormais à replacer la Bretagne dans le contexte plus large du grand quart nord-ouest de la France."

Si on ajoute la future liaison avec l’Irlande, qui oserait prétendre que cette centrale est utile ?

Où on parle de Landivisiau

Cliquer sur l’image pour agrandir.

Rappel :

Compte rendu du débat public sur la PPE : "Le gouvernement exclut de fait la construction de nouvelles centrales à gaz".

Affaire à suivre :