Accueil > Au fil de l’Elorn > Centrale à gaz de Landivisiau. > Pour l’abandon du projet de centrale à gaz à Landivisiau (29) : (...)

Pour l’abandon du projet de centrale à gaz à Landivisiau (29) : signons la pétition.

vendredi 19 janvier 2018, par Gérard Borvon

APPEL SOLENNEL à L’ÉTAT FRANÇAIS

Pour l’abandon du projet de centrale à gaz à Landivisiau (Finistère)

Signons

Monsieur le Président de la République, vous vous êtes engagé clairement pour une sortie des énergies fossiles et une vraie transformation de notre modèle de production énergétique. Ainsi vous avez déclaré récemment la fermeture de toutes les centrales au charbon d’ici la fin de l’année 2021 et « l’absence de toute construction de nouvelles centrales thermiques ».

Or vous n’êtes pas sans savoir qu’un projet de centrale à cycle combiné gaz est toujours d’actualité à Landivisiau (29) !
Nous, organisations signataires ci-dessous, considérons que le projet de centrale à gaz de Landivisiau de 422 MW est :

1-Inutile

Malgré un hiver froid en 2016-2017, les turbines à combustion (T.A.C.) de Dirinon et de Brennilis destinées à répondre aux pics de consommation n’ont été activées qu’une centaine d’heures alors que 1/3 des réacteurs nucléaires étaient à l’arrêt !
Alors que la population bretonne a augmenté de 100 000 habitants en 5 ans, la consommation électrique en Bretagne s’est stabilisée.

2-Dépassé

En effet des solutions alternatives se développent :
- ferme éolienne en mer au large de Saint-Brieuc (Côtes d’Armor)
- ferme éolienne au large de l’île de Groix (Morbihan)
- La mise en service fin décembre 2017 de la ligne à haute tension de 225 000 volts entre Lorient (Morbihan) et Saint-Brieuc (Côtes d’Armor) sécurise dorénavant l’approvisionnement électrique de la Bretagne. L’inauguration de ce nouveau "filet de sécurité " a eu lieu lundi 15 janvier 2018.
- Le projet d’interconnexion électrique "Celtic Interconnector" entre l’Irlande et la Bretagne (raccordement au poste électrique de la Martyre, à 20 km de Landivisiau) est en bonne voie, sa mise en service est prévue en 2025, soit demain.
- Et l’efficacité énergétique des nouveaux bâtiments est bien réelle

3-Très coûteux

50 millions d’euros de subvention par an pendant 20 ans accordés à Direct Énergie et qui seraient payés par chaque consommateur sur sa facture d’électricité (au titre de la Contribution au Service Public de l’Électricité)

4-Très polluant

Ce projet pharaonique rejetterait dans l’atmosphère 1,5 million de tonnes de CO2 par an !

5-En totale contradiction avec l’objectif de la COP 21
 :
qui vise à réduire les émissions de CO2 pour limiter la hausse de la température sur le globe à 2°, si nous ne voulons pas rendre la planète inhabitable !

Nous vous demandons de mettre fin à ce projet contraire aux engagements climatiques internationaux de la France.

Les organisations signataires :

- L’association Landivisiau Doit Dire Non à La Centrale : http://www.nonalacentrale-landivisiau.fr/category/nos-arguments/
- L’association S-Eau-S : http://seaus.free.fr/
- Le Collectif GASPARE
- L’association Force 5
- La Confédération Logement Cadre de Vie Finistère (CLCV du Finistère)
- Le Groupement des Agriculteurs Biologiques du Finistère (GAB29)
- Le syndicat des SIMPLES
- L’association AE2D
- L’association Sizun, Locmélar, Saint Sauveur Disent Non à la Centrale
- L’association Commana Dit Non à la Centrale

Pour signer