Accueil > Au fil de l’Elorn > "Génie écologique" à Landerneau. Deuxième couche.

"Génie écologique" à Landerneau. Deuxième couche.

lundi 4 avril 2016, par Gérard Borvon

Le trou se remplit peu à peu dans la décharge de Kergreis et les dégâts sont de plus en plus visibles.

cliquer sur les images pour agrandir.

Un camion toutes les 5 minutes.



Oui la boue ne manque pas sur la route. Rien de plus simple pour l’enlever : un raclage avec la pelle du tractopelle. Problème : le goudron de la route part avec la boue.


La boue, on la trouve aussi dans le fossé qui longe la route.


Grâce à une buse providentielle elle rejoint le chemin au bas de la décharge pour rejoindre ensuite le ruisseau par une rigole faite pour.

De l’art de transformer un ruisseau en cloaque.