Accueil > Les lois > Ségolène Royal et le lobby agricole : la bravitude dans ses (...)

Ségolène Royal et le lobby agricole : la bravitude dans ses œuvres.

mercredi 25 juin 2014, par Gérard Borvon

Au moment même où une poignée de représentants du lobby agricole manifeste à Paris pour exiger de pouvoir continuer à répandre des pesticides au ras des écoles, Ségolène Royal capitule devant la FNSEA.

"Le ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie souhaite poursuivre la démarche de progrès engagée avec la profession agricole."

Tel est le titre du communiqué publié par la ministre le 24 juin 2014.

Tout y passe :

- augmentation de la taille des élevages facilitée.

- méthanisation encouragée alors que chacun sait qu’elle ne règle en rien le problème de la pollution.

- police de l’eau débouchant sur une "charte". Les "chartes", on connaît !

- pressions sur la Commission européenne pour alléger les normes.

Et pour conclure et souligné dans le texte :

"Enfin, il est important de savoir reconnaitre les progrès réalisés."

Les progrès ?

Un seul exemple : la "Présentation des conclusions de la mission IGF-CGAA
ER-CGEDD sur la fiscalité des produits phytosanitaires"
du 13 février 2014.

Une courbe résume le tout :

Courbe des "progrès" version Ségolène.


Documents joints